Les transactions en crypto en hausse en Afrique, malgré le bear market

Les transactions cryptographiques en Afrique ne cessent d’augmenter. Pourtant, l’année 2022 est marquée par un bear market persistant. La chute de grands projets cryptos tels que Terra ou des sociétés cryptographiques installées comme Celsius ou BlockFi ont terni l’image de l’industrie. La plus grande perte étant accordée à l’exchange FTX et l’incarcération médiatique de Sam Bankman Fried…

Ceci étant dit, en Afrique, les transactions en crypto et l’adoption bitcoin est toujours en hausse. Les africains retirent d’autres avantages à utiliser des cryptomonnaies.

Malgré le nombre important de hack et d’arnaques cryptos, le volume sur les exchanges indique une hausse toujours plus forte des volumes de transactions.

L’usage des cryptomonnaies en Afrique

L’usage des cryptomonnaies en Afrique ou dans les continents avec les mêmes problématiques de développement diffère avec les pays industrialisés. Les africains utilisent les cryptomonnaies dans une optique d’investissement et de protection à l’inflation. En revanche, il semblerait que ce soit la spéculation qui animent davantages les crypto-détenteurs des pays développés.

Pour de nombreux experts de l’industrie, l’année 2022 a été la pire des années cryptos. Après avoir atteint des sommets historiques l’année dernière et en particulier pendant et après la pandémie du covid,  la valeur de nombreuses cryptomonnaies majeures a chuté drastiquement. Le bitcoin a chuté de près de 80 %, à titre d’exemple.

Aujourd’hui, un bitcoin vaut moins de 17,000 $. Ethereum est en baisse de plus de 65 %…

Un marché baissier qui a peu d’impact en Afrique

Le marché baissier survient à un moment où les cryptos prennent toujours plus d’importance sur les marchés africain. Selon Chainalysis, le marché africain a augmenté de plus de 1200% entre 2020 et 2021. Dans le top des 20 pays en terme d’adoption bitcoin,  le Kenya, le Nigeria, l’Afrique du Sud et la Tanzanie sont présents dans la liste.

Ce qui est à noter, c’est que cette adoption est davantage portée par les utilisateurs particuliers plutôt que par les entreprises. Cela en dit long sur les avantages perçus des cryptomonnaies auprès des africains.

2 réflexions au sujet de “Les transactions en crypto en hausse en Afrique, malgré le bear market”

Laisser un commentaire