Les 4 types d’arnaques cryptos qui sévissent en Afrique

Les arnaques cryptos sévissent dans le monde entier et pas seulement en Afrique. Cependant le continent connait un engouement toujours plus grand pour les cryptomonnaies. À l’instar de la légalisation du bitcoin en République Centrafricaine, de plus en plus d’africains cherchent à investir dans les cryptomonnaies.

Cela attire également des  escrocs qui profitent de certaines personnes. Les juridictions étant quasiment inexistante.

Un rapport de septembre 2022 du département du Trésor des États-Unis a montré que les arnaques représentent le plus grande forme de criminalité basée sur les crypto-actifs. En effet,  le volume des transactions représentant plus de la moitié de la valeur des fonds volés pour l’année 2021.

Selon le rapport, le nombre d’arnaques cryptos  augmenté de plus de 60 % de 2019 à 2020. La valeur des actifs cryptographiques volés a augmenté de plus de 80 % en 2021 pour atteindre la somme record 7,8 milliards de dollars.

“2,8 milliards de dollars de ce total provenaient d’un système relativement nouveau mais de plus en plus courant connu sous le nom de Rug Pull.”

En Afrique, d’après les données de la société Luno, les arnaques crypto sévissent fortement en Afrique également. Voici donc dans cet article qui se veut préventif pour mieux comprendre les 4 types d’arnaques cryptos les plus courants.

Les Rug Pulls:

Les Rug Pulls ont été des arnaques cryptos très fréquentes en 2022 avec l’essor de la “Finance Décentralisée” notamment.

Selon le document du Trésor américain, les rug pull sont un type d’escroquerie dans laquelle les développeurs créent des projets qui en surface ont l’air  légitimes et sérieux. Les investisseurs achètent donc les jetons  associés au projet en pensant réaliser de futurs plus-value. Puis, très rapidement,  les développeurs vont alors siphonner les fonds entrainant alors la valeur du jeton à zéro.

Alors que le rapport du Trésor indique que ce type d’escroqueries est nouveau.  Il y a eut deux grands Rug Pull qui se sont produits  en Afrique du Sud qui ont fait beaucoup de bruits ( et beaucoup de dégâts). Il s’agit de Mirror Trade International et de AfriCrypt. Les fondateurs n’ont pas été retrouvés…

Tout en entrant dans le monde des cryptomonnaies, il est important d’être prudent et de ne pas tomber dans des stratagèmes. Comme tout autre investissement, il est essentiel que vous recherchiez l’entité impliquée et que vous cherchiez à connaitre les personnes derrière l’entreprise.

 

Les arnaques par le phishing

Le phishing était déjà courant sur Internet bien avant l’essor des es crypto-monnaies. Vous devez alors vous montrer prudent en général sur internet avec les attaques Phishing. Cette arnaque consiste à dupliquer un site existant vous faisant croire qu’il s’agit du site officiel. Il s’agit d’une attaque qui tente de voler votre argent ( ou votre identité) alors que vous pensez être sur le “vrai” site que vous recherchiez.

Par exemple, au lieu d’être sur le site de coinbase.com, vous irez sur le site coinbasse.com. Il faut toujours regarder de près l’url du site sur lequel vous êtes.

Certaines des informations ciblées par les stratagèmes de phishing incluent :

  • Vos numéros de carte de crédit
  • Vos informations bancaires
  • Vos mots de passe

En crypto, les escrocs ciblent les informations de votre compte crypto ou de votre portefeuille, en particulier les clés privées bien entendu. Vous ne devez jamais donner votre clé privé. Celle-ci est comme un mot de passe composé d’une chaîne de lettres et de chiffres qui vous permet d’accéder et de gérer vos fonds cryptographiques.

Si quelqu’un a accès à la clé privée de l’un de vos portefeuilles, il pourra voler vos fonds. Il est important d’être prudent lors de la sauvegarde de votre clé privée lors de la configuration de nouveaux portefeuilles. Vous devez également écrire la phrase de départ de votre compte dans un endroit auquel vous seul pouvez accéder.

Pourtant, dans le cas du phishing, de faux sites Web se faisant passer pour légitimes essaient de vous faire entrer votre clé privée, en disant souvent que vous recevrez des fonds ou même une future récompense.

Les attaques de phishing sont assez courantes en Afrique, beaucoup de ceux qui se font escroquer se plaignent de la façon dont ils ont été amenés à saisir leurs identifiants de connexion sur des faux sites web.

Les arnaques crypto liées à des Mises à Jour

Les cryptomonnaies reste liées à des infrastructures informatiques. Très souvent et c’est même indispensable, elles sont soumises à des mises à jour de leurs codes. C’est souvent le moment idéal pour les escrocs qui vont en profiter pour piéger des innocents.

Par exemple, lorsque la blockchain Ethereum a subi la mise à jour “The Merge” le 15 septembre 2022, des escrocs se sont fait passer pour le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin sur les réseaux sociaux. Beaucoup de personnes sont tombés dans le piège en pensant gagner des  $ETH.

En général, d’ailleurs, il faut faire attention aux profils sur les réseaux sociaux. Vérifiez toujours l’identité des personnes et le nombre d’abonnés par exemple.

Les escroqueries par carte SIM

Dans un échange de carte SIM, les escrocs parviennent à mettre la main sur votre carte SIM et à accéder aux informations de votre téléphone. Selon le principal opérateur de télécommunications du Kenya, Safaricom, les escrocs remplacent et prennent le contrôle de la ligne téléphonique client.

C’est peut-être la technique la plus redoutable. En effet, comme vous le savez si vous utilisez des sites liés aux cryptomonnaies, on vous demande souvent votre numéro de téléphone. Cela permet de créer une sécurité supplémentaire en plus de votre mot de passe.

Ainsi, lorsque les escrocs ont votre numéro de téléphone, ils parviennent à intercepter les notifications, les mots de passe à usage unique, le profil bancaire en ligne et les transactions. Ils peuvent même  modifier les paramètres de sécurité du compte. C’est un type d’arnaques crypto qui peut avoir de graves répercussions.

Lorsqu’ils y accèdent, ils peuvent déterminer les clés de sécurité, y compris les clés d’authentification à 2 facteurs, et les utiliser pour prendre le contrôle des portefeuilles cryptographiques et d’autres comptes…

Pour être protégé, vous devez vous assurer que votre carte SIM dispose d’un verrou SIM actif, utiliser des mots de passe forts et conserver les informations personnelles hors des réseaux sociaux.

Mot final

Faites toujours attention lorsqu’on vous parle d’un nouveau projet. Ne succombez pas aux promesses d’enrichissement rapide. Faites toujours vos propres recherches. Les hacks dans l’industrie des cryptomonnaies sont nombreux, il faut rester vigilant.

Suivez l’adage “Ne faites confiance à personne, vérifiez”.

2 réflexions au sujet de “Les 4 types d’arnaques cryptos qui sévissent en Afrique”

Laisser un commentaire